Cheveux

Chronique capillaire #3 Chouchoutage de cheveux grâce aux bains d’huiles

.

C’est sans doute le rituel capillaire que j’affectionne le plus : faire des bains d’huile. Non pas que j’aime avoir les cheveux gras hein. Mais l’effet est vraiment visible sur l’état de mes cheveux qui en sortent doux et chouchoutés. Zoom sur ce rituel qu’on devrait toutes adopter.

Un bain d’huile, kezako?

Faire un bain d’huile n’induit pas de se plonger la tignasse dans la friteuse. Il s’agit en réalité d’imbiber les cheveux d’une petite quantité d’huile végétale de notre choix. On attache, on laisse agir et on rince en effectuant un ou deux shampoings.

Les vertus

Un cheveu en bonne santé est avant tout un cheveu bien «lubrifié» (je sens déjà les requêtes obscènes que je vais recueillir sur le blog…) Cette lubrification est faite naturellement par le sébum que produit le cuir chevelu. Cette «huile naturelle» protège le cheveu en formant un bouclier contre les agressions extérieures. Sauf que ce bouclier n’est pas infaillible et les bains d’huile ont alors l’avantage de prendre le relai lorsque le sébum vient à manquer. L’huile végétale va ainsi protéger la fibre et la gainer en surface. Résultat : des cheveux nourris, adoucis et brillants.

‘Tention!

Quelques petits avertissements tout de même. Les bains d’huile peuvent délaver les colorations. Attention donc aux cheveux colorés. De manière plus générale, il ne faut pas en abuser au risque de faire regraisser les cheveux plus vite et de leur faire perdre du volume. J’en fais une fois par semaine et je trouve que c’est suffisant.

.

Le choix de l’huile

Quelques points préalables – Il est possible d’utiliser des huiles toutes prêtes, comme l’huile Prodigieuse de Nuxe. Mais je ne vous les conseille pas car elles sont susceptibles de contenir autre chose que de la simple huile végétale et notamment des silicones (bouuuh!). Ensuite, attention à ne pas confondre huile végétale et huile essentielle qui sont deux choses radicalement différentes. Enfin, pour réellement profiter des vertus de l’huile, préférez une huile non raffinée (huile vierge, sans ajouts chimiques) et de première pression à froid. Vous pouvez même faire le choix d’huile certifiée bio.

Sur la nature de l’huile, vous avez de multiples possibilités. Notez que l’huile de coco est une des rares huiles capables de pénétrer la fibre capillaire jusque dans son cortex afin de combler ses brèches et donc de la renforcer de l’intérieur. L’huile de jojoba est quant-à elle plus adaptée aux cheveux qui regraissent vite car elle est plus fluide. Ce ne sont là que des exemples. Des dizaines d’huiles végétales sont propices aux bains d’huile.

Vous pouvez tout à fait mélanger plusieurs huiles et / ou rajoutez quelques gouttes d’huiles essentielles à votre bain d’huile. Il est également possible de mélanger de l’huile végétale à d’autres agents humectants comme la glycérine végétale ou l’aloe vera connus pour leurs vertus hydratantes.

Pour ma part je n’ai vraiment pas de préférence. J’utilise de l’huile de coco, d’olive, d’avocat, de jojoba et d’amande douce, parfois seules, parfois mélangées. Mais si je n’avais vraiment pas le choix et si je devais n’en garder qu’une, je pense que ce serait l’huile d’amande douce car j’adoooore le fait qu’elle rende mes cheveux incroyablement doux.

Vous pouvez trouver certaines huiles végétales en GMS mais le choix est nettement plus important sur les sites comme Aroma-zone ou iherb.

Vue d’ensemble de mes cheveux après un bain d’huile et une fois séchés à l’air libre

.

La méthode

Le bain d’huile est à réaliser avant le shampoing. Pour ma part j’attends que mes cheveux soient bien gras (glamour quand tu nous tiens) mais vous pouvez aussi humidifier vos cheveux à l’aide d’un brumisateur avant d’effectuer votre bain d’huile. La quantité d’huile à appliquer varie suivant la longueur et l’épaisseur des cheveux. Pour ma part j’en prélève une toute petite noisette au creux de ma main, je la fais chauffer et j’applique en partant des racines jusqu’aux pointes (si vous avez peur de graisser vos cheveux restez sur les longueurs et sur les pointes). Je réitère l’opération jusqu’à ce que je sois satisfaite du résultat : les cheveux doivent être bien imbibés mais pas au point de dégouliner. Pour une meilleure application et pour ne pas oublier de «zones» je sépare ma chevelure en sections durant l’application. J’insiste sur les zones les plus abîmées ou fragiles, notamment les pointes.

J’attache ensuite mes cheveux à l’aide d’un élastique sans trop serrer et je laisse agir, généralement une nuit. Certains considèrent qu’un temps de pose d’une heure est suffisant puisque la plupart des huiles n’agissent qu’en surface. Mais je persiste à penser que mes cheveux profitent davantage du bain d’huile toute une nuit.

Au petit matin, je m’attaque au rinçage. Normalement mes cheveux ont absorbé une bonne partie de l’huile et un seul shampoing suffit. Je prends beaucoup de temps pour laver mes cheveux et masser mon cuir chevelu. Je shampouine également mes longueurs. Au passage, il faut privilégier un shampoing neutre, sans agents nourrissants ou hydratants supplémentaires (sinon les cheveux pourraient saturer). Pour ma part, j’utilise un shampoing extra doux Le petit marseillais au miel. Si ce premier shampoing ne suffit pas, vous pouvez en faire un deuxième mais en le coupant avec de l’eau sous peine d’annihiler les effets du bain d’huile.

En général, je n’applique pas d’après-shampoing et comme d’habitude, je laisse mes cheveux sécher à l’air libre.

.

J’espère sincèrement que cet article vous aura plu. Il m’aura pris du temps le coquin! ;-) J’ai tenté d’être la plus claire et complète possible. A vos claviers si vous avez des questions à poser ou des expériences à partager! =)

Publicités

Chronique capillaire #2 Ma cure à la crème de coco

.

Le lait ou la crème de coco peut certes être utilisé(e) en cuisine mais aussi pour les cheveux. Et oui le lait de coco est connu pour assouplir les cheveux, pour les rendre doux et soyeux et pour renforcer la capillarité. Surtout, il favoriserait la pousse du cheveu. Il est donc l’allié des cheveux secs et rêches. Cependant ses bienfaits peuvent s’inverser si on en abuse. C’est pourquoi il est préconisé de faire des cures au lait de coco relativement courtes (par exemple deux semaines à raison de 3 / 4 applications par semaine) ou plus longues mais en espaçant les applications (par exemple deux mois à raison d’une application par semaine).

NB → Petite précision pour les filles qui ont les cheveux colorés : mieux vaut éviter de telles cures car le coco a tendance à faire dégorger les couleurs.

J’ai moi même débuté une cure à la crème de coco il y a deux semaines. J’en suis donc à la seconde application et je compte y être assidue pendant deux mois à raison d’une fois par semaine (tous les mardis). J’ai choisi de faire ma cure sur deux mois et non sur une courte période car je trouve l’idée de faire trois ou quatre masques par semaines assez chronophage. Je ne cherche pas vraiment à faire pousser mes cheveux mais plutôt à chouchouter ma tignasse qui a tendance à s’assécher rapidement.

Le lait comme la crème sont efficaces. Mais je préfère nettement la crème de coco qui a une texture plus onctueuse et qui est donc plus facile à étaler sur les cheveux. J’achète la Kara que je trouve dans mon Leclerc (moins de 2 euros la briquette de 200 ml). Toutes les marques sont bonnes à prendre mais veillez à choisir une de celles qui contient le plus de coco en pourcentages. La crème de coco Kara en contient 99,9%. Apparemment, le lait de coco Suzi Wan est très bien également mais comme je vous l’ai dit, j’ai ma préférence pour la texture crème.

.

J’ai les cheveux longs et assez épais et j’utilise une briquette de 200 ml par semaine. Bien qu’il soit plus aisé de procéder sur cheveux humides, j’applique la crème de coco sur cheveux secs et sales (glamour quand tu nous tiens). Je commence par en appliquer autour de la tête et sur tout le cuir chevelu en massant du bout des doigts. C’est très frais et ça fait vraiment du bien. Je répartis ensuite le reste de la crème de coco sur mes longueurs et sur mes pointes en massant soigneusement. J’essore le surplus et j’attache mes cheveux sur le haut de ma tête à l’aide d’une pince. Il est inutile de trop serrer.

J’utilise la crème de coco seule mais il est tout à fait possible de la mélanger avec autre chose comme de l’huile de ricin par exemple, histoire de bénéficier de plusieurs vertus à la fois.

.

Pour ma part je m’enroule du film plastique autour de la tête pour garder tout ça bien au chaud. Autant vous dire qu’il vaut mieux faire ça quand vous êtes toute seule chez vous hein parce que bon… le sex appeal n’est pas au top niveau à ce moment là! ^^’ Néanmoins, si vous avez bien essorez vos cheveux et que la crème ou le lait ne coule pas, vous pouvez très bien laisser le masque agir « à l’air libre », sans recouvrir vos cheveux. En général je laisse poser 2 ou 3 heures, parfois plus si l’envie m’en dit et surtout si j’ai le temps. Pour plus de commodité et si le chéri est indulgent, vous pouvez très bien laisser le masque opérer toute la nuit.

.

Pendant la pose, vos cheveux « cartonnent », preuve qu’ils absorbent la crème / le lait de coco. Une fois venu le temps du rinçage, je prends mon temps pour masser mes cheveux sous l’eau tiède, histoire de détacher le plus possible l’excédent de coco. Je fais ensuite deux shampoings doux en laissant quelque peu agir le second. Pour ces shampoings je ne me contente pas de rester sur le cuir chevelu. Je masse également mes longueurs et mes pointes car le coco graisse les cheveux s’il est mal rincé. Pour finir, j’applique mon après shampoing habituel, uniquement sur mes longueurs et mes pointes.

Je laisse comme d’habitude mes cheveux sécher à l’air libre et une fois secs je remarque vraiment la différence : des cheveux plus doux et plus soyeux. Je pense clairement que cette cure va faire le plus grand bien à ma tignasse. Je vous tiendrais évidemment au jus à mi-parcours et je finirais par un petit bilan post cure au coco une fois les deux mois écoulés.

La gamme capillaire Desert Essence à la framboise : et la brillance fût!

.

Ahhh je sais qu’elle est attendue cette revue! ;-) Vous avez été nombreuses à me la réclamer donc la voici! Et pour celles qui ne voient pas du tout de quoi je parle, on va ici causer shampoing et après shampoing. Plus précisément, je vais tenter de vous convaincre que Desert Essence fait d’excellents produits, et c’est le cas pour cette gamme à la framboise dédiée à réhausser la brillance des cheveux.

Desert Essence, c’est LA marque de produits capillaires naturels et peu chers. Naturels car leurs produits sont exempts de pas mal de cochonneries comme les silicones, les parabènes, et plus généralement tous les ingrédients à base de pétrole. Peu chers car une routine comprenant shampoing + après shampoing vous reviendra à une douzaine de dollars, soit un peu plus de 9 euros. En outre, les matières premières utilisées, tout comme les produits finis, ne sont pas testés sur les animaux (produits 100% végétaliens). Certains ingrédients, parfois la majorité, sont même certifiés bio.

En plus de prendre soin de nos cheveux, Desert Essence chouchoute également notre peau en proposant de nombreux produits de qualité.

 C’est donc une marque très clean et raisonnable en termes de prix que je vous conseille fortement. Et là vous me dîtes : mais oùùùùù on trouve cette suuuuper marque?? Sur le site iherb, ici.

.

Le shampoing réhausseur de brillance à la framboise

« Lavez vos cheveux en douceur et obtenez une brillance éclatante grâce au shampoing à la framboise rouge de Desert Essence Organics. Ce shampoing luxueux contient des feuilles de framboisier rouge et des extraits de bleuet biologique qui contribuent à renforcer vos cheveux et à leur conférer une brillance naturelle. Un usage soutenu rend les cheveux soyeux, sains, et fabuleusement brillants« 

Ce shampoing est vraiment très agréable à utiliser. Contrairement à certains shampoings exempts de silicones et autres ingrédients cracra, il mouse parfaitement. Une noisette suffit pour nettoyer parfaitement mes cheveux (j’ai les cheveux longs qui arrivent presque en dessous de ma poitrine). Je masse délicatement mon cuir chevelu pendant une minute (sans toucher aux longueurs ni aux pointes). Le rinçage est très aisé et le shampoing glisse bien sur les longueurs pour les nettoyer juste ce qu’il faut sans que l’on ait à les masser.

Seul petit bémol : l’odeur n’est pas très à mon goût. J’aime beaucoup la framboise mais je déteste les laitages et en particulier les yaourts. Et là clairement, ça sent le yaourt à la framboise. Ce n’est pas insoutenable mais j’ai vu mieux. Mais après tout, vous pouvez très bien aimer les yaourts à la framboise! =)

.

L’après shampoing réhausseur de lustre à la framboise

« Le riche revitalisant à la framboise rouge de Desert Essence Organics rend les cheveux soyeux et lustrés grâce aux huiles naturelles et à l’extrait de framboise qu’il contient« 

Dans la même lignée que le shampoing, ce produit est très agréable à utiliser. Là encore, une petite dose suffit pour en appliquer suffisamment sur mes longueurs et sur mes pointes. Sans toucher à mon cuir chevelu, je masse délicatement mes longueurs pendant une minute puis je répartis bien la matière à l’aide d’un peigne jusqu’aux pointes. Là encore, le rinçage est très aisé et rapide. Les cheveux sont tout doux et démêlés. Juste ce que j’attends d’un après shampoing en somme.

On retrouve cependant ici le même petit bémol concernant l’odeur de yaourt à la framboise mais qui ne concerne que moi ;-)

.

 Et alors côté brillance ça donne quoi?

Oui parce que c’est quand même ce qui nous intéresse le plus hein! =) Hè bien je dois dire que je suis conquise par cette gamme. ça fait plus de deux semaines que j’utilise ces produits (à raison d’un usage tous les 2 ou 3 jours) et l’effet est clairement visible : mes cheveux, en plus d’être doux et souples, sont nettement plus brillants. Adios les cheveux ternes, bonjour les cheveux qui respirent la santé!

.

Vous l’aurez compris, je suis plus que conquise par cette gamme à la framboise dédiée à la brillance du cheveu. La marque nous offre également plusieurs autres gammes que j’ai hâte de tester : celle au citron dédiée aux cheveux regraissant vite, celle à la noix de coco dédiée à la nutrition et à la réparation du cheveu… Bref, tout un programme! =)

Si je vous ai convaincu de craquer sur cette gamme en particulier, c’est donc sur iherb que ça se passe! ;-) Et si vous comptez passer votre première commande, n’oubliez pas le petit code promo : rentrez ULU758 lors du paiement et vous obtiendrez 10$ de réduction sur votre commande si celle-ci est supérieure à 40$, ou 5$ si elle y est inférieure.

J’espère que cette revue vous a plu mes beautés!

Des bisous